November 2011

Game Jam : Ski Camp

Livré en Novembre 2011

Le thème est : Opposite ! Vous avez 2 jours.

Voilà, la société n’est pas encore créée mais cela ne saurait tarder, on va s’échauffer en faisant une game jam ! Difficile de s’organiser mais on arrive à trouver un week-end, juste après un Ludum Dare pour faire une game jam. Et du coup, pour le thème, on utilise celui du Ludum Dare qui vient de passer: Opposite.

Le premier projet sur lequel nous avions travaillé juste avant était un Tower Defense dans l’univers du petit chaperon rouge: et s’il n’y avait pas qu’un loup, et si la meute attaquait la maison de la mère grand ? Reprenant quelques bases de Plant vs. Zombies mais avec la possibilité d’orienter les projectiles lancés par le chaperon rouge selon le tracé du doigt, ce prototype mobile était fun, mais loin du thème. Et si nous inversions les gentils et les méchants ?

Le loup est le gentil, le joueur doit l’aider à battre le chaperon rouge

Ok, bon, très bien, mais ensuite ? Tout le samedi a été passé à créer un prototype de jeu où les loups se battaient contre les chaperons, mais rien ne sortait d’intéressant. Alors samedi soir: table rase, on reprend tout à zéro ! Vous allez me dire: non mais il ne faut JAMAIS faire comme ça dans une game jam !

C’est l’hiver, on part au ski ?

Autours d’une pizza, on échange, on discute, on délire, et voilà l’idée qui en ressort: les loups font du ski et les chaperons essaient de le faire tomber !

Une nuit de réflexion plus tard, on se met à la tâche, et finalement, en fin de journée le dimanche, le jeu “Ski Camp” est né.

Accélère ou ralenti les loups pour éviter les chaperons colorés et rapporter tes sacs au chalet.

Il y a 3 types de loups et de même 3 types de chaperons: un rapide, et moyen et un lent. Les loups rapides pouvant plus facilement traverser les remontées mécaniques avec les chaperons, ils rapportent moins de points, symbolisés par un petit sac. Le loup le plus lent rapportera le plus gros sac avec le plus grand nombre de points. Les chaperons quant à eux sont chacun sur une ligne de téléski, et ont également une couleur chacun.

Level Editor

J’ai pu développer un petit outil de level design permettant de gérer la progression de la difficulté au fur et à mesure des niveaux que montaient le joueur. Le principe est simple: une petite popup qui s’affiche quand le script est activé, et il est possible de “bloquer” au niveau en cours pour bien vérifier les paramètres :

  • probabilité de loups de chaque type par seconde,
  • probabilité de chaperons de chaque type par seconde,
  • nombre de points à atteindre,
  • nombre de vies données en fin de niveau.

En plus de ces paramètres, la popup affiche le delta par rapport aux niveaux précédent et suivant, c’est surtout ça qui est utile dans cet outil !

Suite sans fin

Il a duré longtemps ce jeu, il a été réutilisé maintes fois car son concept était simple mais efficace : après la game jam, on en a fait une version un peu plus aboutie sur Kongregate avec le leaderboard en ligne, nous avons tenté une mise à jour graphique mais qui était finalement moins fraiche que l’original, et nous l’avons même utilisé dans un catalogue de produits pour en faire une version reskinnée pour des clients. A ce jour, c’est sans doute le jeu le plus simple et le plus efficace que nous ayions fait dans cette société. Et pourtant, il a un concept difficile à intégrer dans un discours: il ne faut pas toucher l’ennemi.

Crédits

  • Graphismes : Anne-Sophie Girault
  • Musique et Sons : Benoit Leteneur
  • Développement : Frédéric Rolland-Porché